Complément alimentaire

Nutri’Detox Métal+

40,00

BIENTÔT DISPONIBLE

Pour purifier l’organisme, une complément alimentaire pour vous débarasser des substances toxiques que sont les métaux lourds.

 

  • Complexe de plusieurs algues
  • Coriandre
  • Ail des ours
  • Gélule végétale

Rupture de stock

Complément Alimentaire
Détoxication, métaux lourds

Indications

Indiqué en cas de fatigue, peau grasse, chute de cheveux ou contact avec des métaux lourds.

Posologie

Prendre 3 gélules le matin au cours du repas, avec un grand verre d’eau.

Précautions d’emploi

Contre-indiqué en cas d’allergie à un des constituants.
Interaction possible avec les anticoagulants, antiplaquettaires, antihypertenseurs, anti-inflammatoires, statines, anticancéreux, immunosuppresseurs.
Contre-indiqué chez la femme enceinte ou allaitante et chez l’enfant.
Éviter de consommer en cas d’irritation intestinale, de goutte, de phénylcétonurie, en cas de fièvre ou d’allergie aux algues.

Compléments d’informations

Selon le mode de vie, la situation géographique, le type d’alimentation, l’organisme absorbe des métaux lourds en plus ou moins grandes quantités. Si certains comme le zinc, le cuivre, le fer sont utiles à faibles doses, d’autres comme le plomb, le mercure, le cadmium, l’arsenic sont toxiques et perturbent le fonctionnement cellulaire.
Pour éliminer ces substances, il faut utiliser des chélateurs (ici des algues), qui empêchent leur pénétration intestinale, et d’autres produits naturels qui font sortir ces métaux des cellules pour ensuite les éliminer.
De nombreuses études cliniques en parlent, et de nombreux pays utilisent déjà certaines algues et plantes dans ce but.

Chlorella

La chlorella possède de multiples actions :

  • Elle a un effet sur la flore bactérienne en la stimulant, en combattant le candida albicans, en renforçant directement la muqueuse intestinale.
  • Riche en chlorophyle qui contient beaucoup de magnésium, elle alcalinise l’organisme.
  • Elle possède aussi un effet antioxydant puissant, en boostant les systèmes enzymatiques antioxydants.
  • La paroi cellulaire fibreuse de la chlorella (sporopolléine) peut, par fixation, absorber les toxines (ex : dioxines), les métaux lourds (plomb, cadmium…) et divers polluants, aidant ainsi l’organisme à les éliminer.
    En 1999, une équipe de chercheurs japonais démontre que la chlorella peut accélérer l’excrétion des dioxines PCDD et PCDF. Ces résultats seront par la suite confirmés par deux autres études japonaises, en 2001 et 2005 : la consommation de chlorella et plus particulièrement de sa chlorophylle inhibe l’absorption de dioxines présentes dans l’alimentation et protège contre leur accumulation dans l’organisme.
    En 2005, Nakano et son équipe démontrent que la prise de chlorella durant la grossesse diminue de près de 30 % le transfert des dioxines de la mère vers le fœtus via le lait maternel.
    En 2007, Nakano conduit une nouvelle étude qui, non seulement confirme le rôle détoxinant de la chlorella envers les dioxines, mais précise en plus que sa consommation augmente la protection immunitaire du bébé en augmentant les taux anticorps IgA présents dans le lait maternel.
    La chlorella est reconnue pour sa capacité à chélater les métaux lourds de notre organisme. Elle serait capable de capter ceux présents dans l’estomac et dans l’intestin.
    D’après les recherches d’Hagino et d’Ichimura, la chlorella pourrait augmenter de 3 à 7 fois l’excrétion fécale et rénale du cadmium. D’autre part, elle réduirait le stress oxydatif généré par ce métal lourd. La chlorella serait un nutriment approprié pour contrecarrer l’empoisonnement aux métaux lourds et limiter les dommages tissulaires consécutifs à l’absorption de cadmium.
    Pour le plomb, les recherches de Queiroz menées sur l’animal ont montré que la Chlorella vulgaris était efficace pour éliminer ce métal lourd.
    Pour le mercure, il n’existe pas d’études sur l’homme relatant cette action. Cependant il est possible de concevoir que la chlorella puisse absorber le mercure de la même manière que le plomb ou le cadmium au niveau de l’estomac.
    Selon le Dr. Klinghardt, scientifique connu pour ses nombreux travaux sur les métaux lourds, la chlorella pourrait éliminer pratiquement tout type de métaux lourds de l’intestin. D’après lui, elle aurait développé des protéines et des peptides de détoxication spécifiques pour chaque métal toxique existant, et le facteur de croissance (CGF) de la chlorella aiderait l’organisme à se détoxifier d’une manière profonde mais qui resterait encore un mystère. La chlorophylle de la chlorella entrerait également en jeu en activant l’ouverture de la paroi cellulaire, nécessaire pour toute détoxification.
  • La chlorella protège également les tissus des carcinogènes hépatiques.
  • Elle pourrait prévenir les hyperlipidémies et l’athérosclérose. Elle aurait, en effet, la capacité de réduire l’excès de graisses et de diminuer l’hypertension artérielle.

Pour être efficace en détoxication on doit prendre 1g de chlorella par jour pendant 3 semaines (La législation limitant la quantité dans la gélule).

Spiruline

La spiruline est une algue spiralée qui existe depuis 3 milliards d’années.
Elle contient une grande quantité de protéines, d’antioxydants (caroténoïdes, phycocyanine) et d’acide gamma-linolénique (issu de la famille des oméga-6).
Des recherches mettent en avant des propriétés antioxydantes, antidiabétiques et immunostimulantes de la spiruline, ainsi que ses capacités à réduire le taux de lipides sanguins.
Comme beaucoup d’algues, la spiruline a la vertu de capter les métaux lourds.

Wakame

Le wakame est détoxifiant par l’alginate qu’il contient, stimule le système immunitaire par sa forte concentration en bétacarotène et à la fucoïdane, polysaccharide présent dans le wakamé, qui stimule les cellules NK du système immunitaire et prévient les maladies cardiovasculaire par sa richesse en vitamine K.
C’est un détoxifiant puissant de l’organisme y compris pour les métaux lourds.

Laminaria Japonica

L’algue brune Laminaria japonica contient notamment de l’iode organique et également des alginates, du fucoïdane et de la laminarine.
L’originalité du Laminaria japonica est sa richesse en alginate qui est le plus puissant chélateur de métaux lourds, car il capte les toxines et favorise leur élimination à l’extérieur de l’organisme. Le mercure, l’aluminium, le cadmium, le cobalt et le radium sont les cibles.
L’alginate est aussi efficace pour atténuer les effets des différentes radiations que subit l’organisme en permanence. Les pollutions radioactives, les rayons X, les micro-ondes, les lignes à haute tension, les télévisions, les ordinateurs, les téléphones portables et leurs antennes relais sont différentes sources de radiations nocives qui génèrent chez l’homme des radicaux libres à l’origine du vieillissement cellulaire, d’anomalies de naissance, de troubles thyroïdiens, de leucémies et de cancers.
Très riche en iode, il protège la thyroïde et permet de réduire les hypothyroïdies.

Ail des ours

L’ail des ours a des propriétés similaires à l’ail et élimine le plomb entre autres propriétés.

Coriandre

Le docteur Klinghardt estime que la coriandre a la capacité de mobiliser les métaux lourds (mercure, cadmium, plomb et aluminium) et les relâcher en circulation sanguine, sans pour autant déclencher une élimination au travers des organes d’éliminations. Il parle de processus de re-toxification, et conseille donc d’associer la coriandre avec la et/ou à d’autres plantes/compléments qui facilitent l’élimination.

Informations complémentaires

Poids0.105 kg
Dimensions4 × 4 × 9 cm
Ingrédients pour 1 gélule

Chlorella algues : 180 mg
Spiruline Platensis : 70 mg
Wakame poudre 4 :1 : 60
Laminaire Laminaria Japonica (Kombu) 5% extrait : 50 mg
Ail des ours feuille 1% : 10 mg
Coriandre poudre 5 :1 : 5 mg

Réglementaire

Ne peut remplacer une alimentation variée et équilibrée et un mode de vie sain.
Tenir hors de portée des enfants.
Ne pas dépasser la dose journalière recommandée.
A conserver à l'abri de la chaleur dans un endroit sec et propre, à l'abri de la lumière.

Certifications Qualité

Conforme aux réglementations et normes européennes.
Le site de fabrication possède une certification validée par ECOCERT et travaille selon une démarche HACCP.
Analyse bactériologique réalisée par un laboratoire indépendant accrédité COFRAC.

Présentation

Pilulier de 90 gélules végétales

L’avis de notre médecin consultant

Docteur Jean-Philippe Richter

Médecin spécialiste en micronutrition

« Les métaux lourds doivent et peuvent être éliminés ».

L’exposition de nos organismes aux divers polluants provoque une intoxication chronique aux métaux lourds. Les personnes qui vivent en ville ou au bord des routes sont pus touchées que les autres, et présentent des maladies caractéristiques. Ainsi, les personnes vivant prés d’une autoroute ont plus de chance de développer une obésité simplement à cause des émanations d’hydrocarbures permanentes qu’ils respirent.

Nutri’Detox Metal+ leur permet en quelques cures de se débarrasser de ces substances toxiques. Il est bon d’y associer un complément activant la détoxication hépatique (Nutri’Detox Activ) et des oméga 3 (Nutri’Omega 3 DHA) et un probiotique (Nutri’Prob+) facilitant l’élimination intestinale des toxiques.

Références bibliographiques

Spatial Localization and Binding of the Probiotic Lactobacillus farciminis to the Rat Intestinal Mucosa: Influence of Chronic Stress.
Da Silva S, et al. PLoS One. 2015

Structure and biological activities of a hexosamine-rich cell wall polysaccharide isolated from the probiotic Lactobacillus farciminis.
Maes E, et al. Glycoconj J. 2019

Functional capabilities of probiotic strains on attenuation of intestinal epithelial cell inflammatory response induced by TLR4 stimuli.
Kanmani P, et al. Biofactors. 2019

Lactobacillus farciminis treatment suppresses stress induced visceral hypersensitivity: a possible action through interaction with epithelial cell cytoskeleton contraction.
Ait-Belgnaoui A, et al. Gut. 2006

Phytochemical Properties and Nutrigenomic Implications of Yacon as a Potential Source of Prebiotic: Current Evidence and Future Directions.
Review article
Cao Y, et al. Foods. 2018

Consumption effect of a synbiotic beverage made from soy and yacon extracts containing Bifidobacterium animalis ssp. lactis BB-12 on the intestinal polyamine concentrations in elderly individuals.
Randomized controlled trial
Manzoni MSJ, et al. Food Res Int. 2017
Study of the effect exerted by fructo-oligosaccharides from yacon (Smallanthus sonchifolius) root flour in an intestinal infection model with Salmonella Typhimurium.
Velez E, et al. Br J Nutr. 2013

Role of Glutamine in Protection of Intestinal Epithelial Tight Junctions
J Epithel Biol Pharmacol. Author manuscript; available in PMC 2015 Mar 23.
Published in final edited form as:
J Epithel Biol Pharmacol. 2012 Jan; 5(Suppl 1-M7): 47–54.
Published online 2011 Aug 22. doi: 10.2174/1875044301205010047
PMCID: PMC4369670
NIHMSID: NIHMS495028
PMID: 25810794
RadhaKrishna Rao and Geetha Samak

The Roles of Glutamine in the Intestine and Its Implication in Intestinal Diseases
Int J Mol Sci. 2017 May; 18(5): 1051.
Published online 2017 May 12. doi: 10.3390/ijms18051051
PMCID: PMC5454963
PMID: 28498331
Min-Hyun Kim1 and Hyeyoung Kim2,*
Marica Bakovic, Academic Editor

Commentaires

    Soyez le premier à laisser votre avis sur “Nutri’Detox Métal+”

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.